mardi 18 avril 2017

Le temps des canards et des oiseaux de proie

La fin de semaine de Pâques est toujours très importante pour les observateurs d’oiseaux. Pour nous, ces trois jours de congé arrivaient à point pour mettre à jour notre liste régionale des oiseaux et, ainsi, de reprendre le retard causé par la météo souvent pénible des dernières semaines. Si la journée de samedi s’annonçait ensoleillée et sans vent, les prévisions météorologiques pour dimanche (de la pluie!) et lundi (de la neige!!) risquaient de mettre nos projets en péril! Ne pouvant me faire à l’idée que je n’aurais qu’une seule belle journée pour observer les oiseaux, j’ai décidé de prendre congé vendredi! Mes quatre prochaines journées étaient donc planifiées : je serai à Rivière-Ouelle vendredi et samedi (cette fois, avec Christiane) et, dimanche et lundi, nous verrons bien ce que la météo nous permettra de faire.

Les conditions à Rivière-Ouelle ont été vraiment très agréables durant les deux premières matinées, bien que le soleil ne soit apparu qu’à la toute fin de notre excursion de samedi. La visibilité et la luminosité ont aussi été légèrement moins favorables ce matin-là et certains des oiseaux circulant très loin au large n’ont pu être identifiés positivement (même si nous sommes certains qu’ils s’agissaient de Petits Pingouins). La rivière Ouelle était également sortie de son lit vendredi, ce qui m’a permis d’inspecter quelques groupes de Bernaches du Canada et de canards barbotteurs présents dans les champs inondés. Samedi matin, l’embâcle avait déjà cédé et les oiseaux encore dans les champs devaient se contenter de petites flaques d’eau.

Voici les résultats de mon excursion à Rivière-Ouelle vendredi le 14 avril de 6 h 30 à 11 h 20 ainsi que de celle faite en compagnie de Christiane samedi le 15 avril de 6 h 40 à 13 h 25 :
  • 700/135 Oies des neiges
  • 24/33 Bernaches cravants
  • 650/500 Bernaches du Canada
  • 0/6 Canards chipeaux
  • 2/0 Canards d’Amérique
  • 85/362 Canards noirs
  • 30/164 Canards colverts
  • 45/197 Canards pilets
  • 15/10 Sarcelles d’hiver
  • 16/4 Fuligules à collier
  • 0/4 Fuligules milouinans
  • 2/0 Petits Fuligules
  • 2/3 Eiders à duvet – Très peu d’eiders ont migré durant ces deux matinées.
  • 3/3 Macreuses à front blanc
  • 400/700 Macreuses à bec jaune – Pour les Macreuses à bec jaune, la routine semble être la même depuis la nuit des temps. Elles remontent d’abord le fleuve tôt le matin pour se poser à l’eau directement à l’ouest du quai et semblent ensuite passer le reste de la journée à négocier avec les marées pour demeurer à cet endroit. Il existe peut-être un haut fond à cet endroit où se rassemblent les crustacés et mollusques dont elles se nourrissent.
  • 0/2 Hareldes kakawis
  • 29/47 Garrots à œil d’or
  • 4/1 Garrots d’Islande – Deux couples de Garrots d’Islande se reposaient près du quai vendredi matin; un seul mâle s’y trouvait encore le lendemain.

Garrot d’Islande (Barrow’s Goldeneye – Bucephala islandica)
Rivière-Ouelle – 14 avril 2017 © Claude Auchu
Chez la femelle sdulte, le bec jaune et la tête brun très sombre la différencient de la femelle Garrot à œil d’or.
Garrot d’Islande (Barrow’s Goldeneye – Bucephala islandica)
Rivière-Ouelle – 14 avril 2017 © Claude Auchu
  • 30/40 Grands Harles
  • 18/68 Harles huppés
  • 1/0 Gélinotte huppée
  • 1/2 Pigeons bisets
  • 3/3 Tourterelles tristes
  • 1/2 Pluviers kildirs
  • 1/0 Guillemot marmette
  • 85/56 Petits Pingouins – Deux belles matinées de passage pour ce gros alcidé.
  • 75/100 Goélands à bec cerclé
  • 30/25 Goélands argentés
  • 0/1 Goéland arctique
  • 7/8 Goélands marins
  • 74/381 Plongeons catmarins – Les oiseaux vus samedi représentent un bon nombre pour la mi‑avril, mais qui est tout de même bien en deçà de ce que nous avions vu l’an dernier pratiquement à la même date!
  • 20/41 Cormorans à aigrettes
  • 5/3 Grands Hérons
  • 1/5 Urubus à tête rouge
  • 1/4 Busards Saint-Martin
  • 0/1 Épervier brun
  • 0/2 Buses à queue rousse
  • 0/1 Buse pattue
  • 2/0 Harfangs des neiges – La présence de deux harfangs encore à Rivière-Ouelle vendredi m’a surpris, surtout que l’espèce n’a pas été particulièrement commune dans la région l’hiver dernier.

Harfang des neiges (Snowy Owl – Bubo scandiacus)
Rivière-Ouelle – 14 avril 2017 © Claude Auchu
Harfang des neiges (Snowy Owl – Bubo scandiacus)
Rivière-Ouelle – 14 avril 2017 © Claude Auchu
  • 1/1 Pics flamboyants
  • 1/3 Crécerelles d’Amérique
  • 1/1 Faucons émerillons – Vendredi, un minuscule Faucon émerillon est allé se poser au sommet d’un silo. Dans la région, nous sommes plus habitués à y voir un Faucon gerfaut!
  • 0/1 Moucherolle phébi
  • 1/2 Geais bleus
  • 50/60 Corneilles d’Amérique
  • 2/6 Grands Corbeaux
  • 1/1 Alouettes hausse-col – Pour ces oiseaux solitaires, il s’agissait possiblement d’individus de la sous-espèce praticola qui niche en petit nombre dans la région. D’ici deux semaines, les alouettes de la sous-espèce alpestris, qui se reproduisent dans l’Arctique, traverseront la région en grandes bandes.
  • 0/1 Hirondelle bicolore – Un oiseau près du quai samedi peut être considéré comme hâtif pour Kamouraska-L’Islet. Règle générale, les premières Hirondelles bicolores n’atteignent pas la région avant la dernière semaine d’avril.
  • 15/5 Mésanges à tête noire – Vendredi, quelques mésanges « migraient » le long du rivage en direction sud-ouest en se retrouvant coincées, comme c’est souvent le cas, au bout des différentes pointes rocheuses. De tels déplacements sont régulièrement notés chez cette espèce et, curieusement, ils se font dans la même direction autant au printemps qu’en automne!?!
  • 2/5 Roitelets à couronne dorée

Roitelet à couronne dorée (Golden-crowned Kinglet – Regulus satrapa)
Rivière-Ouelle – 14 avril 2017 © Claude Auchu
  • 30/23 Merles d’Amérique
  • 17/77 Étourneaux sansonnets
  • 0/1 Moineau domestique
  • 0/2 Roselins pourprés – Les roselins sont enfin de retour!!! Deux mâles près du quai samedi nous ont fourni notre première mention de l’espèce depuis le 6 novembre dernier!
  • 400/25 Plectrophanes des neiges
  • 13/20 Bruants chanteurs
  • 1/0 Junco ardoisé
  • 18/15 Carouges à épaulettes
  • 25/37 Quiscales bronzés

Pour notre plus grand plaisir, l’excursion de samedi s’est étirée sur 7 h 45 min, une belle preuve que les oiseaux sont maintenant de retour!!!

Pour la journée de Pâques, de la pluie était prévue en matinée avec un bon vent du nord-est. Nous avons donc décidé de faire la grasse matinée et, si le temps le permettait, une courte sortie en après-midi. Mais, à 5 h 45, je me suis fais réveiller par un Moucherolle phébi qui chantait à tue-tête tout près de la maison! Le phébi n’a pas un chant très puissant, mais mon cerveau est toujours très sensible aux chants et aux cris des oiseaux! Un rapide coup d’œil à l’extérieur nous a permis de constater qu’il pleuvait à peine et que les vents étaient encore légers. Inutile d’essayer de nous rendormir! Nous avons donc déjeuner lentement avant d’aller inspecter les rives du fleuve à partir d’un abri. Par la suite, puisque la pluie semblait avoir cessé pour de bon, nous sommes allés vérifier quelles espèces forestières avaient fait leur apparition durant la semaine. Nous avons finalement passé tout l’avant-midi à l’extérieur sans recevoir une seule goutte!

Dimanche le 16 avril, notre tournée à travers La Pocatière entre 7 h 00 et 11 h 45 nous a procuré 52 espèces, dont :
  • 2 Canards branchus
  • 2 Canards chipeaux
  • 3 Canards d’Amérique
  • 28 Canards noirs
  • 30 Canards colverts
  • 14 Sarcelles d’hiver
  • 1 Petit Fuligule
  • 3 Petits Garrots
  • 9 Garrots à œil d’or
  • 11 Grands Harles
  • 11 Tourterelles tristes
  • 75 Goélands à bec cerclé
  • 25 Goélands argentés
  • 5 Goélands arctiques
  • 5 Goélands marins
  • 8 Urubus à tête rouge
  • 6 Busards Saint-Martin – Parmi les quelques busards vus dimanche, un mâle adulte effectuait sa parade aérienne au-dessus d’un milieu humide. Pas très loin derrière lui, un mâle immature essayait de faire de même, mais avec des piqués moins prononcés. Il a bien le temps d’apprendre…!
  • 1 Épervier brun
  • 1 Buse pattue
  • 4 Pics maculés – Au printemps, le Pic maculé arrive toujours vers la même date. Selon mes archives, la date moyenne d’observation du premier dans la région est le 20 avril, calculée d’après 30 ans de données.
  • 3 Pics mineurs
  • 1 Pic chevelu
  • 2 Grands Pics
  • 1 Crécerelle d’Amérique
  • 3 Moucherolles phébis
  • 30 Grands Corbeaux
  • 3 Hirondelles bicolores – Ces trois oiseaux migraient courageusement vers le nord-est au-dessus du Saint‑Laurent. Ils ont dû être surpris le lendemain!
  • 1 Grimpereau brun
  • 3 Troglodytes des forêts
  • 7 Roitelets à couronne dorée
  • 23 Merles d’Amérique
  • 1 Sizerin flammé
  • 1 Tarin des pins
  • 1 Chardonneret jaune
  • 2 Bruants hudsoniens
  • 16 Bruants chanteurs
  • 1 Bruant à gorge blanche
  • 45 Juncos ardoisés
  • 22 Carouges à épaulettes
  • 70 Quiscales bronzés

Lundi matin, comme bien des régions dans l’est du Québec, La Pocatière s’est réveillée sous la neige! Sauf peut-être pour quelques hirondelles imprudentes, les oiseaux présents dans la région à la mi-avril sont en mesure d’affronter ce contretemps sans problème. Pour les observateurs comme Christiane et moi, ces chutes de neige hors saison peuvent même être intéressantes puisqu’elles interrompent les migrations et obligent les oiseaux à se concentrer dans certains endroits abrités. Il peut aussi être amusant pour nous de voir comment certains oiseaux doivent composer avec ces trois petits centimètres de neige mouillée.
À 8 h 00 lundi matin, aussitôt que la neige a diminué d’intensité, nous avons entassé trépieds, télescopes, appareil photo et jumelles dans la voiture pour aller inspecter les rivages à Rivière-Ouelle durant la marée haute, les milieux humides le long de la rivière et les mangeoires à Saint‑Pacôme. Si les oiseaux aquatiques ont peu collaboré, les bruants et les ictéridés (quiscales, carouges…) ont fait meilleure figure.
Bernaches cravants (Brants – Branta bernicla)
Rivière-Ouelle – 17 avril 2017 © Claude Auchu
À Rivière-Ouelle et Saint-Pacôme, nous avons noté ce lundi 17 avril :
  • 2 Moucherolles phébis – un oiseau à Rivière-Ouelle et un autre à Saint‑Pacôme ne semblaient pas importunés par la neige. En arrivant du sud aussi hâtivement, les phébis doivent se contenter des plécoptères qui sortent des rivières en grand nombre aussitôt qu’une ouverture se forme dans la glace.
  • 125 Jaseurs boréaux – En plus de ces oiseaux vus à Saint‑Pacôme, une centaine d’autres se trouvait à La Pocatière, consommant de vieilles pommes ayant passé l’hiver sous la neige…
  • 7 Tarins des pins – Les fringillidés redeviennent doucement communs dans la région… enfin!
  • 5 Gros-becs errants
  • 1 Bruant fauve – À Saint-Pacôme.
  • 100 Juncos ardoisés – À Saint-Pacôme également, ces oiseaux semblaient préférer les abords des routes aux mangeoires.
  • 1 Quiscale rouilleux – Un individu pataugeait dans un boisé inondé de Rivière-Ouelle.

Finalement, nous nous en sommes relativement bien tirés durant cette longue fin de semaine, malgré les prévisions météorologiques pas toujours encourageantes. Les oiseaux sont maintenant arrivés et même les pires conditions peuvent réserver des surprises aux observateurs… en autant que l’on réussisse à garder nos jumelles au sec!